Dooit vs Trello #6 Dans le monde, rien n'est uniforme, tout élément à sa propre nature


En tant qu'être vivant, notre cerveau est habitué à catégoriser au premier coup d'oeil tout ce qui l'entoure, dès son plus jeune âge. Cela nous permet de différencier instantanément, par exemple, les sources de nourriture, des dangers.


Imaginer un monde uniforme, ou tout se ressemble, sans relief, sans différence, sans contraste. Comment ne pas s'y sentir désorienté ?


C'est la proposition de valeur de Trello ou Planner. Des cartes, qui se ressemble toutes à première vue. Lorsque l'on entre dans le détails, il est possible de voire une ou 2 différences, mais à priori, l'uniformité est la norme. Impossible de distinguer un projet, d'une tâche ou un problème d'une idée.


Comment vouloir devenir la solution la plus universelle et innovante de gestion du travail sans accueillir en soin sein la diversité naturelle qui permet d'appréhender la nature primaire des éléments qui la compose ?


Comme à notre habitude, nous nous sommes arrêtés à un niveau simple et évident à comprendre pour tous, donnant une différenciation parlante, sans être générateur d'une complexité pouvant devenir un frein pour les utilisateurs.

La nature générique des informations dans un système d'entreprise est relativement peu nombreuse, nous avons choisi de distinguer les :

  • Informations, qui sont communiquées sans but précis, avec la volonté d'enrichir la connaissance du collectif.

  • Idées, qui sont nécessaires à la genèse des innovations, des résolutions de problème ou créatrice d'opportunités,

  • Problèmes, qui permettent d'identifier ce qui doit être amélioré pour faciliter le travail de tous et développer l'efficacité et la qualité.

  • Incertitudes, qui matérialisent ce qui doit être éclairci ou est incertain, imprécis, source d'opportunité ou de danger.

Les autres types que nous proposons vont servir l'exécution et la réalisation, on peut par exemple citer, les projets, les étapes, les résultats clés et bien sûr, ce qui permet d'exprimer le travail à réaliser, les actions.


Dans une totale liberté, ces différents types, s'assemblent et s'entremêlent, au gré des événements et de l'avancement du travail ou du projet.


Par exemple, une information sur une nouvelle offre d'un concurrent, va créer une incertitude sur le potentiel de l'offre existante sur le marché, donnant naissance à un problème. Sur la base de ce problème une ou plusieurs idées vont émerger. La plus intéressante donnera lieu à un projet nécessitant des étapes, puis des actions pour le réaliser.


Pendant sa réalisation, certains problèmes vont émerger, qui vont donner lieu à des actions, ou des idées afin de les résoudre.

Si tout cela est remplacé par des cartes, sans couleur, cela devient quasi incompréhensible et nécessite de rentrer dans le contenu de chacune d'elle pour comprendre ce qui s'est passé.


En permettant le bon niveau générique de catégorisation du travail, nous ouvrons le champ à la gestion d'une grande variété de travaux différents, dans un système naturellement compréhensible par tous un chacun. Un système simplement fait par des humains pour des humains.


Plus d'efficacité avec moins de charges mentales. C'est l'un de nos nombreux bénéfices évidents offerts par notre technologie


Si vous désirez en savoir plus, contactez-nous,

Nous avons attiré votre attention, suivez-nous sur linkedin


gilles@abilbility.com


12 vues0 commentaire